SOUVERAINE TYRANNIQUE

 

Elle aurait pu sucer

Les boules d’une crème glacé

Mais elle a préféré

Être une femme d’acier.

 

Elle aurait pu fumer

Les effets d’un cône blindé

Mais elle a conseillé

De bannir les ouvriers.

 

Elle a su exploiter

Les sciences de la liberté

Elle a voulu humilier

Un peuple opprimé.

 

C’est un dragon affamé

De haine et de préjugé

Une femme à qui dieu a donné

Un véritable permis de tuer.

 

Avec les bobbies, elle a dansé

Avec les fusils, elle a chanté

Avec la mort, elle a joué

Avec la honte, elle a gouverné.

 

J’aurais pourtant aimé

Que mon poème soit brulé

Cinq secondes pour sauver

Un message de liberté.

 

 

Copyright ©Tous droits réservés.

6 mai 2020

SEDITIO AMOR

Capture

  • 6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires

  • Carole Brown Chalifoux
    Bravo! Séditio pour tes beaux textes.
  • Fasya
    • 2. Fasya Le dimanche 10 mai 2020
    Et par tradition, nous verrons les filles de et les fils de... occuper les places laissées vacantes par leurs ascendants afin de conserver les avantages acquis au fil des ans et des générations.
    Qu'il en soit ainsi.

Ajouter un commentaire