LA MODESTIE AVANTAGE LE MÉRITE.

Je suis Européen, loin des malheurs de l'Afrique
Je suis né un matin, dans la soie de ma chique
Ma mère et ses refrains, mon père si rustique
Me guide au lointain, vers une existence magique.
Ils sont des humains, au cœur des polémiques
Dans des états souverains, aux idées maléfiques
Survivant si lointain, oublié des chroniques
Ils subsistent sans pain, à l'ombre du public.
Mon travail est un trésor, que j'invente tous les mois
C'est une raison, un réconfort, auquel je ne me prive pas
L'éducation est un point fort, que mes enfants ne flattent pas
Mes vacances valent de l'or, que jamais on n’oubliera.
Malgré tous leurs efforts, médiocre sera leur repas
C'est un combat contre la mort, une survie qui piétinera
L'école pour les ténors, la rue pour les ingrats
La détente est un report, qui jamais ne finira.
Chaque instant de la vie, devrait être partagé
Tous les égos de la vie, devraient être divisés
Vouloir une idéologie, pour un monde fragilisé
C'est le besoin d'avoir envie, de sauver l'humanité.
L'industrie, dans ses pays, devrait être assurée
Des peuples épanouis, devraient pouvoir exister
Un équilibre accompli, que la tendance doit sauver
L'âme d'une philosophie, d'un monde qui doit changer.
Le système est imparfait, il se moque des retombés
Un peuple qui fait pitié, ça n'a pas d'intérêt
Le pouvoir de les sauver, n'a aucune utilité
Pas autant qu'une société, qu'il faudra faire fructifier.
Quand la bête doit s'exiler, elle condamne son clapier
Elle protège sa portée, elle assure la pérennité
Elle cour se loger, dans un autre terrier
Pour des jours, des années, peut être à perpétuité.
Mais ce territoire tant envié, il faut le trouver
Pourra-t-on y travailler ? Pourra-t-on y exister ?
Sera-t-on accepté ? Au risque d'être refoulé
Car l'autorité est débordée, l'Europe manque de foyers.
C'est dur d'imaginer, que des populations doivent divaguer
Pour fuir les hostilités, les violes des femmes harcelées
Ils sont heureux d'avoir pu passer, les frontières éloignées
Pour finir dans des casiers, loin de la dignité.
La misère a de bon qu'elle élimine la peur des voleurs, le bonheur pour les riches c'est de le devenir, mais il vaut mieux être à plaindre et savoir qui l'on est.
La modestie avantage le mérite. 

Copyright ©Tous droits réservés.
10.03.2016
SEDITIO AMOR

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Michel vendredi 20 Mai 2016

Très beau texte et bonne réflexion. Merci pour cette lecture.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : vendredi 20 Mai 2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×