Créer un site internet

Octobre rose

OCTOBRE ROSE

 (Tirouane Guirao / Séditio Amor)

 

Ta poitrine se découvre

À la beauté de l'automne

Tu prends mes mains et les ouvrent

Pour toucher ta couronne.

 

Au contact de ta chaire

Au doux massage de tes seins

Je sens comme la misère

D'un mal qui revient.

 

Te voilà toute dépitée

Le trouillomètre à zéro

À l'hôpital pratiqué

Le contrôle d'une mammo.

 

On te fait ce découpage

Une seule cicatrice

Appliquer le modelage

Solution reconstructrice.

 

Accepter cette blessure

Une grande solitude

La maladie est bien sûr

Présente dans l'habitude.

 

Tu ne peux pas la regarder

Mais pourtant tu dois la toucher

Tu as peur de te coucher

Et pouvoir te dévoiler.

 

Ce texte, je veux le dédié

Pour combattre cette chose

Aux femmes qui veulent marcher

Aux journées d'octobre rose.

 

 

Copyright ©Tous droits réservés.

30.09.2014

SEDITIO AMOR

Date de dernière mise à jour : lundi 18 mai 2015

  • 19 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires

  • PAULINE
    • 1. PAULINE Le mardi 06 octobre 2015
    Très bel hommage encore pour cette année 2015, merci pour elle.
  • JUSTINE
    • 2. JUSTINE Le samedi 06 décembre 2014
    MERCI POUR NOUS
  • Héléne
    • 3. Héléne Le samedi 06 décembre 2014
    Merci pour notre combat.
  • Grace
    • 4. Grace Le jeudi 04 décembre 2014
    Merci de soutenir les femmes.
  • SIMONE
    • 5. SIMONE Le samedi 29 novembre 2014
    Merci à vous, on a assez souffert, il faut continuer le combat.
  • SUZANNE
    • 6. SUZANNE Le mardi 25 novembre 2014
    AH AH AH, MERCI POUR NOS SEINS :)
  • AMEL
    • 7. AMEL Le dimanche 23 novembre 2014
    Très cool ce texte, vive les femmes et leurs combats.
  • BRUNO
    • 8. BRUNO Le dimanche 16 novembre 2014
    Très beau texte, bien écrit.
  • KELLY
    • 9. KELLY Le dimanche 02 novembre 2014
    Ce genre de message nous aide à tenir le coup, on se sent soutenue. Merci.
  • AMY
    • 10. AMY Le dimanche 02 novembre 2014
    En espérant que ça fasse avancer les choses. Merci pour toutes les femmes concernées.

Ajouter un commentaire