LA COCARDE.

 

cocarde1.jpg

(Un emblème révolutionnaire qu'il faudrait remettre au goût du jour).

 

Elle éclot en été

Au Quatorze Juillet.

Joyeusement épinglée

Au veston bien taillé.

 

Elle avait une valeur

Celle de l'honneur.

C'était la fleur

Que l'homme a dans le cœur

 

Dans les bals populaires

Elle était un repaire.

Aux abords des cimetières

Un rappel pour nos pères.

 

Aux couleurs du drapeau

Elle sera le flambeau.

Une remise à zéro

Pour tous nos héros.

 

Aujourd'hui, disparue

Trop souvent piétinée.

Nous n'avons pas su

Savoir la préserver.

 

Pourtant, elle aurait pu

Tout apporter.

Le savoir du vécu

Les conseils de la paix.

 

Saurait-on un jour

Remettre sur pied.

Ce symbole si lourd

D'une fleur qu'on a coupée.

 

Copyright ©Tous droits réservés.

01.04.2012

signature-SEDITIO1.png

 

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. ta princesse (site web) mardi 10 Avril 2012

pardonne moi je donnais plus de nouvelle s, je rentre de paris et province ma soeur décédés j'ai du m'occupée de tout ,avec une belle soeur ...je sais pas ce qui sais passer en 6 mois ma soeur et son fils 49ans , la mis la choses en main de la jusqtice et dois monter souvent ... je veux savoir car je vais mourrir aussi trops de chagrins...
ton poème est sublime si la force je mettrais sur mon blog ces jours - ci .
je te souhaite belle nuit gros bisous de la fane de tes écris a bientôt mon ange ami

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : mardi 03 Avril 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site