SOLDAT CHERI

(Les souvenirs d'une fiancée qui se commémore le départ de son « soldat chéri », parti servir son pays de l'autre côté de la frontière.)

 

REFRAIN

Soldat de l’amour.

Tu es mon chéri

La guerre, tu y cours.

Une fleur au fusil.

 

Quand j’y pense, je tremble.

Car ils t’on enlevé

Un soir de décembre.

Pour ta majorité.

 

Expédié à la campagne.

Pour eux, ça n’a pas de prix

Un bidasse en Allemagne.

Pour servir son pays.

 

Tu dois faire ce service.

Car t’y es obligé

Sinon c’est la milice.

Qui vient te chercher.

 

Elle devient ta mère.

C’est sans doute un regret

Mais tu es militaire.

Faut servir ton armée.

 

Moi je ne suis pas prête.

De te voir éloigner

Quand tu reviens, c’est la fête.

On est là pour s’aimer.

 

Demain, tu dois repartir.

Dans ton bel uniforme

Et tu me fais sourire.

Tu es beau comme un homme.

 

Tu t’éloignes de mon cœur.

Mais je garde confiance.

Tu t’éloignes de mes pleurs.

Je repousse ma souffrance.

 

Vendredi, tu vas rentrer.

Ce coup-ci pour toujours

Et je vais t’enlever.

Pour servir l’amour.

 

SEDITIO AMOR

SOLDAT CHERI

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. MARIE samedi 06 octobre 2012

Je lis ce texte le jour ou mon fils se fait aspirer par la grande muètte. Ca me fait un pincement au coeur.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site