Lettre de la pie à l'artiste

AMIENS, le 05 décembre 2011

 

Monsieur l'Artiste,

 

            Depuis notre rencontre, je me suis posée sur votre clavier avec dans les yeux, le désir de flamboyer à vos côtés.

Forte intéressée par tout ce qui brille, je viens chanter près de vous pour fleureter avec vos cordes, qui sonnent l'harmonie d'une complaisance.

Les reflets rouges de ma toison sont pour moi une façon de me faire remarquer et la force de mon caractère me trahit et me révèle telle que je suis. Je ne m'aperçois pas que je suis une égoïste, excentrique, qui n'a pas eu le respect que vous méritiez.

J'aurais dû vous faire des excuses, mais la fille que je suis ne se rabaisse pas à ce genre de principe. Je ne me rends même pas compte que je vous ai déçus et que je vous ai fait du mal, car je suis aveugle de la vie et je néglige complètement les autres.

Je suis une profiteuse, je vole vers toutes les situations qui me paraissent bénéfiques et je n'ai que faire des branches où je me pose, pourvus qu'elles soient solide et bien orientées.

Depuis notre dernier rendez-vous, je n'entends plus vos notes. Le son de votre voix ne résonne plus dans ce paysage que je m'étais imaginé. Pourquoi ?

Je pense que le vent a tourné, je ne sentirai plus votre présence.

Je dois être honteuse de mes agissements, mais ma sournoiserie me l'interdit.

Je n'aurai jamais dû vous rencontrer, vous ne vous en serez pas porté plus mal.

Une lettre d'amitié doit se terminer par une formule de politesse, mais je m'abstiendrai de cette obligation. Je sais que vous ne m'en tiendrez pas rigueur, car vous m'avez rayée de vos contacts. Je suis une pie qui chante que vous haïssez comme la peste.

 

                                                        LA PIE

Une amie qui n'en est plus une.

 

de SEDITIO AMOR

le 05 décembre 2011

Copyright ©Tous droits réservés.

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. PASCAL mardi 19 Août 2014

Quelle peste :):):):)

2. EDWARD vendredi 06 Juillet 2012

Hello the artist.
He had to be indeed in anger to write such things. You imagine if I said that to ALYCIA.
Go to later, one kisses you.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×